Vous êtes ici : Accueil > Sciences > Mathématique
Publié : 11 novembre 2006

Unité de Recherche sur l’Enseignement des Mathématiques

http://dev.ulb.ac.be/urem/

  • Pénurie de profs de math en Flandre : les chiffres ne mentent pas

    10 juin, par Charlotte BOUCKAERT — Extra-muros
    Hugues Vermeiren attire notre attention sur l'article publié dans le journal De Morgen du 10 juin 2017. Les chiffres ne mentent pas : le vrai prof de maths se meurt. Cijfers liegen niet : de echte wiskundeleraar sterft uit Honderden stoppen ermee, slechts 21 masters wiskunde kiezen voor het onderwijs Remy Amkreutz, "Cijfers liegen niet : de echte wiskundeleraar sterft uit", De Morgen, 10 juni 2017. https://www.demorgen.be/binnenland/cijfers-liegen-niet-de-echte-wiskundeleraar-sterft-uit-bab80f12/ Lire aussi l'article paru dans Knack le 7 juin 2017 Is het Vlaamse Wiskundeonderwijs uitgeteld ?
  • Les modèles mathématiques sont-ils des modèles à suivre ?, un ouvrage de Jean Mawhin

    7 juin, par Charlotte BOUCKAERT — Extra-muros
    « Les modèles mathématiques sont invoqués dans des domaines aussi différents que l'économie, les techniques, la climatologie, la démographie, la cosmologie, la médecine, la circulation routière, et la physique des particules. La notion est difficile à définir et la terminologie source de confusion. Il convient de clarifier le concept, en se servant de l'histoire et d'exemples. Si la terminologie est récente, la notion est ancienne. Distinguer modèle et théorie dans une description mathématique d'un phénomène physique est délicat et lié au problème de la représentation mathématique de la réalité. Le but de cet essai est d'expliquer, dans un langage simple, l'importance et les limitations de cet important outil de recherche scientifique et technique, et d'insister sur l'attitude critique nécessaire à son interprétation. Jean Mawhin est professeur émérite de l'Université catholique de Louvain et membre de la Classe des Sciences de l'Académie royale de Belgique. Mathématicien, il est l'auteur de plus de 400 publications sur l'analyse non linéaire et l'histoire des mathématiques » http://www.academieroyale.be/mailingDetail/ptJ6gfrzje6kH2527zBuDFo3526158zSpK1k3526236z11sob2234z1csUl
  • 25 ans d'UREM avec Francis Buekenhout : 1. La genèse

    5 juin, par Charlotte BOUCKAERT — Les News de Buekenhout
    L'UREM a 25 ans. Nous nous proposons de revisiter ce projet conçu, animé et développé par Francis Buekenhout. Le présent article (1) est consacré aux origines et activités des débuts de l'UREM. Francis Buekenhout était engagé dans des actions avec l'enseignement secondaire depuis 1971 quand il est devenu professeur à l'ULB. C'est un héritage du professeur Paul Libois en lien avec les expositions de géométrie organisées à l'ULB. Libois tenait cette idée d'Ovide Decroly. Au sein d'une école, les grands donnent aux petits et les petits donnent aux grands. Cette tradition est toujours vivante. Louis Bouckaert a visité l'école Decroly en compagnie du mathématicien André Weil dans les années 1950. Francis Buekenhout avait en lui ce besoin de partager. En 1971, la réforme des maths modernes mise en oeuvre en Belgique par Georges Papy avait déjà des effets constatés par Alfred Warbecq. En 1973 à la demande de Warbecq, le professeur Jean Teghem organise un cours sur l'enseignement des probabilités pour les professeurs de mathématiques de l'enseignement secondaire. Au début des années 1990, il y a eu la Commission Danblon et le rapport Enseigner la mathématique ? – Livre Blanc sur l'enseignement des mathématiques en Communauté Française de Belgique, aussi appelé rapport Danblon http://www.sbpm.be/1991/09/livreblan/ En 1992, Françoise Thys-Clément, recteur de l'ULB, décide de développer les relations avec l'enseignement secondaire grâce à des réunions bilatérales. Elle a désigné une personne de contact par discipline. Monique Parker, conseiller du recteur, désignée pour les mathématiques, prit contact avec Francis Buekenhout qui dès ce moment-là assura le leadership de l'UREM. Tous les groupes fondés à cette époque ont été dissous, sauf l'UREM. C'est à cette époque que le CeDoP a été créé sous la direction d'Yvon Mollinghen. Françoise Thys-Clément avait mis des moyens financiers pour réaliser son projet, mais au fil du temps les crédits ont été supprimés. Les premiers membres de l'UREM en 1992 furent Francis Buekenhout (fondateur), Monique Parker, Monique Fréderickx, Claude Culus, Renée Gossez, Charlotte Bouckaert, Sabine Bouzette, Simone Trompler. Jacqueline Sengier a rejoint l'équipe en 1993. Voici une photo de 1994 Cliquer sur la vignette pour agrandir. Nous vous invitons à relire les premières publications de l'UREM au CeDoP. Le site du CeDoP n'est plus mis à jour depuis des années mais heureusement celui de l'UREM est toujours en fonction. Cliquer sur le lien ci-dessous pour avoir accès aux publications de l'UREM (Classement par auteur). http://dev.ulb.ac.be/urem/Auteurs-d-articles-sur-le-site-de Charlotte Bouckaert Francis Buekenhout Monique Fréderickx Renée Gossez Monique Parker Jacqueline Sengier J'ai récemment relu avec beaucoup de plaisir "Coup d'oeil sur l'hypercube" de Monique Fréderickx et je vous en recommande la lecture.
  • BSSM 2017

    31 mai, par Charlotte BOUCKAERT — Extra-muros
    English version below Bonjour à toutes et à tous, La dixième édition de la Brussels Summer School of Mathematics (BSSM) aura lieu du 28 août au 1er septembre 2017. Les exposés auront lieu comme d'habitude à la Salle Solvay au 5ème étage du bâtiment NO sur le campus de la Plaine. Le programme de cette édition et le formulaire d'inscription sont disponibles sur notre site web http://bssm.ulb.ac.be. Pour toute question ou information supplémentaire, n'hésitez pas à nous contacter via l'email bssm@ulb.ac.be, ou à nous suivre via la page facebook https://www.facebook.com/brussels.summer.school.of.mathematics. Au plaisir de vous voir en août à la BSSM, L'équipe organisatrice de la BSSM Dear all, Registration for the 10th Brussels Summer School of Mathematics (BSSM) is now available online. The BSSM will take place from the 28th August to the 1st September, and we cordially invite you to attend. The lectures will be held as usual at the Solvay room on the 5th floor of the building NO on the Plaine campus. If you plan to come, thank you for letting us know as soon as possible by registering via our website http://bssm.ulb.ac.be. For any further information, contact us via email bssm@ulb.ac.be or follow us on facebook https://www.facebook.com/brussels.summer.school.of.mathematics. We hope to see you in August at the BSSM, The organizing team of the BSSM
  • Quand les maths deviennent oeuvres d'art à l'Institut Henri Poincaré

    31 mai, par Charlotte BOUCKAERT — Extra-muros
    Le professeur Jean-Paul Doignon attire notre attention sur l'exposition Esthétopie à l'Institut Henri Poincaré, 11 rue Pierre et Marie Curie 75231 Paris Cedex 05, jusqu'au 8 juillet 2017. ÉSTHÉTOPIES « La bibliothèque de l'IHP propose une expérience inédite autour de recherches mathématiques contemporaines. À travers un parcours immersif, un ensemble d'installations sonores et visuelles offre des explorations sensibles dans des espaces mathématiques imaginaires encore incompris. L'exposition Esthétopie : Variétés d'espaces sensibles est en entrée libre du 8 mars au 8 juillet, du lundi au vendredi de 9h à 18h. Exposition par Pierre Berger, avec Pierre-Yves Faves, Sergio Krakowski, Vincent Martial et Jimena Royo-Letelier. » « Les noces de l'art et des mathématiques 29.05.2017 Abstraites par nature, les mathématiques nous font entrer dans une nouvelle dimension avec l'exposition « Esthétopies », de l'Institut Poincaré à Paris. Le mathématicien Pierre Berger propose un ensemble d'installations visuelles et sonores qui sont autant d'espaces inconnus à explorer, tirés de la géométrie non euclidienne. Une expérience sensible et inédite, à découvrir jusqu'au 8 juillet. » https://lejournal.cnrs.fr/videos/les-noces-de-lart-et-des-mathematiques ?utm_content=bufferdf067&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer
  • Coup d'oeil sur l'hypercube par Monique Fréderickx

    30 mai, par Charlotte BOUCKAERT — Classement par date de mise en ligne
    Coup d'oeil sur l'hypercube Fréderickx, M. Sous l'impulsion de Francis Buekenhout, un petit groupe de passionnés de géométrie a étudié un jouet / gadget en plastique, que nous avons appelé "fleur chinoise". Le résultat de nos discussions a donné lieu à un article, "La fleur chinoise : un avatar du cube", publié dans les Cahiers du CeDoP. En cherchant le nombre de symétries qui conservent la fleur chinoise, nous avons été amenés à découvrir l'hypercube ou cube dans l'espace à quatre dimensions. C'est l'objet du présent cahier. CeDoP - 2005, 7 pages
  • L'Ecole Royale des Sous-Officiers (Saint-Trond) recherche un professeur de math/physique/chimie.

    29 mai, par Charlotte BOUCKAERT — Extra-muros
    L'Ecole Royale des Sous-Officiers (ERSO), située à Saffraanberg (Saint-Trond) recherche un professeur de math/physique/chimie. Vous serez amené principalement à dispenser les cours de mathématiques, physique et chimie aux étudiants qui se préparent aux examens d'entrée de l'Ecole Royale Militaire. Voir l'annonce sur le site du FOREM https://www.leforem.be/HotJob/servlet/JobOffs.View ?id=24670879&nextUrl=
  • Projets de grilles horaires dans l'enseignement secondaire

    23 mai, par Charlotte BOUCKAERT — Les News de Buekenhout
    Message de Jean-Paul Doignon « Chers Collègues, Un ami régent a attiré mon attention sur des mesures envisagées par la (ou une) commission du Pacte d'excellence. Selon des informations publiées par les journaux Le Soir et La Libre Belgique (références ci-dessous), le volume horaire de son cours de mathématiques diminuerait de 28 %. En effet, les projets de grille horaire font passer de 5 à 4 le nombre de périodes hebdomadaires de mathématiques et de 50 à 45 minutes la durée des périodes. Etonné du peu de réactions autour de moi, je me permets d'attirer l'attention de collègues (notamment ceux de mon département) et des membres du CA de la SBPMef. Il me semble étonnant qu'alors que les piètres résultats des élèves aux tests Pisa sont beaucoup discutés, le temps de préparation en mathématiques serait ainsi diminué (les élèves de 15 ans qui passent le test sont justement à la fin des trois années d'études concernées). Plus généralement, j'espérais que la formation de nos élèves viserait à assurer à l'avenir une meilleure maitrise à la fois de la langue maternelle et des bases en mathématiques indispensables à la vie d'aujourd'hui. Espérant que ce message suscitera des réactions, Bien à vous, Jean-Paul Doignon. » ======================= — > Le Soir du 3 mai a consacré ses pages 2 et 3 au sujet. Voir aussi le site http://plus.lesoir.be/92330/article/2017-05-02/comment-le-pacte-dexcellence-bouleverse-les-programmes — > La Libre Belgique donne accès sur son site au document provisoire qui reprend plusieurs projets de grille horaire pour les trois premières années du secondaire (toutes avec 4 périodes hebdomadaires de mathématiques, voir aux environs de la page 95) : http://www.lalibre.be/actu/belgique/pacte-d-excellence-pourquoi-la-mise-en-place-d-un-tronc-commun-est-un-exercice-d-equilibriste-58f7b4e6cd70e80512f3e1a7 https://www.slideshare.net/LaLibre/pacte-dexcellence-rapport-sur-le-tronc-commun ?ref=http://www.lalibre.be/actu/belgique/pacte-d-excellence-la-ministre-schyns-presente-avec-prudence-ce-que-pourrait-etre-le-tronc-commun-59088fdecd70e8051335986e
  • Proclamation des problémaths 2016-2017

    13 mai, par Charlotte BOUCKAERT — Problemaths
    La proclamation et la remise des prix des problémaths 2016-2017 a eu lieu le 27 avril 2017. Cliquer sur la vignette pour agrandir
  • Barry Mazur : une belle figure et un modèle pour les jeunes

    12 mai, par Charlotte BOUCKAERT — Les News de Buekenhout
    Barry Mazur, né en 1937 à New York, est un mathématicien de renommée mondiale. Il est professeur à l'Université Harvard. Il est spécialiste de la théorie des nombres et son travail porte sur la géométrie diophantienne et les courbes elliptiques. Interview with a mathematician : Barry Mazur Extraits : « AB : You've had many students over the years such as Jordan Ellenberg who've I've interviewed here. What is your advice for young people (say graduate students) studying mathematics ? BM : The first thing I hope people learn (this applies to both undergraduates and graduates) is to respect their native curiosity. When you are curious about something, then you can ask questions that matter to you, and that's extremely important. You should follow those questions. There is an art of asking questions in mathematics that you should cultivate. It will help you enormously. » « AB : I'd like to close with looking forward. What would you say are some of the major directions for mathematics in the future ? BM : Mathematics is too broad to predict. Overnight, there may be a new road. For example, I went to the Arizona Winter School, which chooses a subject (often in number theory) and has senior people giving lectures. There are usually many students, who do projects on the subject that is being taught. It's a week-long thing. Very often the subject is one that has just opened up. This March they covered the topic of perfectoids. I won't tell you what it is as it is rather technical. But I knew I had better learn perfectoids, so I signed up. I didn't give lectures ; I just went to learn. This is largely around the work of Peter Scholze who is extraordinary in many ways, and has developed a marvelous school of collaborators developing perfectoids. They have produced an enormous number of results in arithmetic algebraic geometry, arithmetic, and representation theory. » Source : Anthony Bonato, Blog : THE INTREPID MATHEMATICIAN Reading, writing and arithmetic, Interview with a mathematician : Barry Mazur, URL : https://anthonybonato.com/2017/05/10/interview-with-a-mathematician-barry-mazur/